mardi 6 février 2018

Quand la souffrance dépasse le plaisir....

Mardi,Coudalère. 2° au réveil, on attend un peu, bon ça ne dépassera pas 4° à l'abri!!Pas nombreux sur le spot et je crois pouvoir dire que nous avons tous souffert. Dommage au début du moins le vent était parfait pour ma 3.3 sur 68 litres mais vers 15h00 il s'affaisse. Perso les avant bras tétanisés par le froid j'ai eu un mal de fou a tenir mon wish,et je peux dire que la souffrance a dépassé le plaisir, quand on se concentre surtout sur le fait de ne pas lâcher!! perdre son matos dans ces conditions n'est vraiment pas conseillé!!Pour tout dire même le Canigou avait mis un bonnet !!!
















Aucun commentaire:

Publier un commentaire