lundi 20 février 2017

Ca devient compliqué

Lundi, La Franqui. Ce matin je suis réveillée par le baston, chouette çà va être pour Couda...ben non en fait le vent tombe, ok on part pour PLN, pas le choix le Rouët étant inondé. Arrivés là bas mauvaise surprise un bull dozer sur la plage encore!!! ben çà commence bien... et puis cet énorme banc de sable ,cette fange en bord de plage, ce sale clapot que je connais trop bien, demi tour. On va à Coudalère le vent est peut être remonté, oui mais vraiment pas génial, la vision de banc d'algues, des copains scotchés sur l'eau dans un vent famèlique et un plan d'eau qui ressemble à rien, demi tour pour La Franqui, au début çà ne me dit pas plus,vent assez nord, fait froid, allez on grée 4.2 et là miracle, à peine sur l'eau je m'aperçois que je peux facilement caper, dans ces cas là il faut se trouver un but pour retrouver l'envie, ce sera le Rouët. Récompense deux énormes trés longs runs qui se méritaient, seule au monde. De retour vers Toutoune je m'aperçois qu'il est posté sur le poste de secours , là Rolan me rejoint et nous voilà repartis pour un bon moment à faire les beaux devant l'objectif. Ca devient compliqué de se régaler mais j'y suis arrivée.















Aucun commentaire:

Publier un commentaire