samedi 29 avril 2017

Défoncé....

Samedi,St Cyprien. Quand je dis défoncé je parle du plan d'eau bien sûr lol, hé oui çà y est le post est ouvert nous voilà exilé vers la prairie où un sale banc de sable donne un clapot infernal, on a l'impression d'être dans un jacuzzi, un peu plus loin deux trois belles rampes dont va se régalé Michel.Du monde évidemment ,le vent n'est pas trés fort, il va pourtant se renforcé, augmentant le shorebreak, pas question de partir là où c'est plus flat les maîtres nageurs (où ils sont les nageurs??) veillent. Bon passons, une bonne session quand même, avec du beau soleil. Mais où aller demain??


















vendredi 28 avril 2017

Point final...

Vendredi, Coudalère. Une session point final à l'épisode de tramontane très nord et très très froide. Un point final bizarre avec des gros coups de baston puis des grosses molles, du clapot mais pas de vague , juste de quoi faire des petits sauts et quelques surfs. En milieu d'après midi le vent devient trop capricieux, ce sera le point final pour moi, en 4ms çà faisait short, d'aucun me diront qu'il va remonter mais pas trop de jus en ce moment, je me réserve pour le marin des deux prochains jours.










jeudi 27 avril 2017

L'hiver est de retour!!!

Jeudi, Coudalère. Ce matin il fait un froid de canard et le ciel est gris, le temps de se mettre en route le vent a pris des tours, à notre arrivée un vol de canadairs toujours aussi spectaculaires. 4.2 tout de suite à la rue je change pour 4 mêtres, il fait froid mais le plan d'eau est joli et le vent établi. Il va tenir toute la journée avec des hauts et des bas, des refusantes, des changements de direction et comme toujours des algues. Au loin le Canigou est caché par des nuages de neige, elle est tombée jusqu'à 200 mêtres, l'hiver est de retour, et à me voir avec ma cagoule et mon gros casque  Lucky en est mort de rire le coquin!!Les photos ne sont pas trop belles mais la lumière était nulle.
















mercredi 26 avril 2017

Moisi....

Mercredi, Coudalère. Perso pas envie d'aller à  PLN et le Rouët est certainement inondé vu les vagues et la pluie, en plus on y croyait puisqu'en arrivant le vent était établi, va savoir pourquoi il s'est débiné, mystère... effet Coudalère je suppose. Du coup plein d'algues, déventes béantes, Didier qui injurie les prévisionnistes etc... t'en fais pas on aura notre revanche. En rentrant je vois que sur La Franqui et le Rouët çà bastonne, mauvaise pioche çà arrive, mais qui pouvait le deviner?? A partir de samedi nous aurons retrouvé notre liberté. J'avais oublié.. cerise sur le gâteau 10° maxi çà fait un choc.